Investir dans l'Intelligence Artificielle

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 13/11/2020

Les innovations dans le secteur ne cessent de se développer. Investir dans l'Intelligence Artificielle peut-être un bon projet pour votre portefeuille.

Investir dans l'Intelligence Artificielle : un bon pari pour votre portefeuille boursier

Le semi-conducteur le plus complexe du monde va alimenter l'Intelligence Artificielle 

En mai dernier, NVIDIA a dévoilé son semi-conducteur A100 à intelligence artificielle (IA). Il est doté de 54 milliards de transistors sur une seule puce et peut fonctionner à cinq pétaflops. Cela signifie qu'il peut effectuer cinq quadrillions d'opérations par seconde. C'était le meilleur processeur au monde... à l'époque.

La société Graphcore, qui en était à ses débuts, n'a fait qu'une bouchée de l'A100.

Une technologie révolutionnaire

Graphcore a annoncé son Colossus Mk2, qui est maintenant le semi-conducteur le plus complexe au monde.

Le Mk2 possède plus de 59,4 milliards de transistors sur une seule puce, ce qui le rend meilleur que le A100 de NVIDIA. Et le Mk2 peut être mis à l'échelle pour fonctionner à 16 exaflops. Cela signifie qu'il peut alimenter des systèmes qui effectuent 16 quintillions d'opérations par seconde.

Pour le contexte, un quintillion est 1 suivi de 18 zéros : 1 000 000 000 000 000 000 000. Il est difficile de mettre ce genre de puissance de calcul en perspective.

Ce n'est pas le type de semi-conducteur que nous avons dans nos ordinateurs portables et nos smartphones. Il est conçu spécifiquement pour les très grands modèles d'apprentissage qui fonctionnent sur des superordinateurs. Dans ce contexte, c'est un processeur très compact.

Remarquez la tendance ici. Le rythme auquel les produits axés sur l'Intelligence Artificielle sont commercialisés s'accélère.

Une accélération des innovations dans l'Intelligence Artificielle

Tout d'abord, il s'agissait de la puce AI de Cerebras en août dernier. Puis, en mai, c'était la puce A100 de NVIDIA. Quelques mois plus tard, c'est le Colossus Mk2 de Graphcore.

Et n'oubliez pas que ces puces sont les moteurs qui alimentent les logiciels d'IA avancés. Les plus grands scientifiques, chercheurs et entrepreneurs du monde entier viennent de mettre la main sur ces incroyables semi-conducteurs. Cela signifie que de grandes percées vont suivre dans les mois à venir.

Nous ajoutons Graphcore à notre liste de surveillance des premières étapes. La société a levé 490,6 millions de dollars en capital-risque (CR) depuis sa fondation en 2016. Elle est maintenant évaluée à 1,6 milliard de dollars.

L'une des raisons pour lesquelles j'ai commencé à suivre Graphcore dès le début est que j'ai remarqué que Demis Hassabis était un de ses investisseurs. Hassabis est le fondateur de DeepMind, la société d'IA basée au Royaume-Uni que Google a rachetée en 2014. Il est l'un des meilleurs chercheurs en IA au monde.

Il est toujours intéressant de noter quand l'un des meilleurs experts du monde déploie son capital dans une entreprise de son domaine d'expertise. Et on peut parier qu'Hassabis utilise la technologie de Graphcore pour aider les recherches de DeepMind chez Google. C'est une entreprise que nous devons absolument suivre.

Alors, prêt pour investir dans l'Intelligence Artificielle?[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.