Investir dans la robotique

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 10/11/2020

Ce bras robotique peut travailler 22 heures par jour en tant qu'assistant de laboratoire

Cette semaine, je vais partager avec vous des recherches qui pourraient vous surprendre et vous donner envie d'investir dans la robotique.

Cela peut sembler incroyable. Je pense même que certains lecteurs pourraient se sentir en colère ou frustrés.

Cela nous amènera tous à nous demander ce qui se passe.

Il y a quelques jours, un professeur de médecine, d'épidémiologie et de science des données biomédicales à la faculté de médecine de l'Université de Stanford - qui est également codirecteur du centre d'innovation de méta-recherche de Stanford (METRICS) - a publié de nouvelles recherches en prépublication.

La recherche et le Covid-19

La recherche s'est concentrée sur la détermination du taux réel de mortalité due à l'infection par COVID-19 en utilisant les données de séroprévalence les plus récentes. La séroprévalence permet d'identifier le nombre de personnes qui ont réellement eu le COVID-19, y compris celles qui ne présentent aucun symptôme.

Le chercheur a réduit le nombre de 36 articles distincts évalués par des pairs en utilisant des données provenant du monde entier sur les résultats des tests sérologiques. Voici ce qu'il a trouvé :

  • Les estimations de la séroprévalence allaient de 0,222% à 47%. Ces chiffres signifient que jusqu'à 47% d'une population régionale pourrait déjà avoir eu le virus. C'est une large fourchette. Des régions comme la zone métropolitaine de New York sont de parfaits exemples de zones où la propagation du COVID-19 se situe dans le haut de la fourchette.
  • Le taux de mortalité lié à l'infection varie entre 0,00% et 1,31%, le taux médian de mortalité lié à l'infection étant de 0,24%. Nous devons nous rappeler que ces chiffres sont globaux. Les pays développés dotés de solides systèmes de soins de santé se situent dans la partie inférieure de la fourchette. À titre de comparaison, le taux de mortalité lié à la grippe saisonnière est d'environ 0,1 % aux États-Unis.
  • Et chez les personnes de moins de 70 ans, les taux de mortalité dus à l'infection vont de 0,00% à 0,57% avec une valeur médiane de 0,04%. Là encore, les pays développés qui disposent d'un système de santé solide affichent des taux inférieurs à la valeur médiane.

Et le positivisme dans tout ça ?

Pour mettre les choses en perspective, je vais vous faire part d'une citation intéressante concernant la recherche. Le Dr Scott Atlas, senior fellow de Stanford, a parfaitement résumé les résultats :

... Pour les personnes plus jeunes et en meilleure santé, il n'y a pas du tout de risque élevé pour cette maladie.

Pour le dire autrement, pour les personnes en bonne santé et âgées de moins de 70 ans, la recherche suggère que nous avons un taux de survie de 99,96% et que nous sommes probablement plus exposés au risque de devenir gravement malades avec la grippe saisonnière.

J'ai parcouru les médias pour trouver une couverture de cette recherche, et elle n'a abouti à rien. Il s'agit d'une remarquable bonne nouvelle basée sur les résultats de tests réels effectués dans le monde entier. Mais rien du tout.

Qu'est-ce qui était à la une de CNN ce matin ? Un gros titre sur les experts qui disent que les pays devraient se reconfiner.

Les données scientifiques positives ne semblent pas intéresser les médias…

Les nouvelles pour investir dans la robotique

Et maintenant, quelques nouvelles de la tech : 

Ce robot est le parfait assistant de laboratoire...

Nous allons commencer la semaine en parlant des robots.

L'université de Liverpool a mis au point un robot qui sert d'assistant de laboratoire pharmaceutique. Le robot n'est pas encore totalement autonome. Il utilise un bras robotique développé par la société allemande de robotique Kuka.

Voici à quoi il ressemble :

Investir dans la robotique : un exemple concret de reussiteSource: University of Liverpool

Les scientifiques ont programmé le robot pour qu'il effectue les fastidieux travaux de laboratoire que les assistants de laboratoire humains effectuent depuis des années. Sauf que le robot peut effectuer ces tâches 1 000 fois plus vite que les humains.

Comment ? Il peut travailler sans arrêt 22 heures par jour. Pourquoi pas 24 heures ? Il a besoin de deux heures pour se recharger.

Le robot est également équipé d'un lidar, qui lui permet de "voir" les objets qui l'entourent. Il s'agit de la même technologie que celle utilisée par certaines voitures à conduite autonome pour produire une image en 3D de leur environnement.

Le Lidar permet au robot de travailler dans l'obscurité. Le voici en action :

Investir dans la robotique : un exemple concret en action

Source: The Verge

Investir dans la robotique : pas de fausses idées !

Maintenant, je dois dissiper une grande idée fausse. Les robots comme celui-ci ne sont pas conçus pour remplacer les humains. Au contraire, les robots "augmenteront" les spécialistes humains. 

Et, plus important encore, ils permettront aux humains de poursuivre des recherches et des analyses qui, autrement, ne seraient pas faites.

Aujourd'hui, les scientifiques doivent choisir une liste restreinte de projets sur lesquels travailler car le temps est limité. Il leur est impossible d'explorer toutes les options, tous les composés ou toutes les réactions possibles, car cela prendrait tout simplement trop de temps. Une technologie comme celle-ci résout ce problème.

Et cela signifie que ces assistants robots vont créer des opportunités, stimuler de nouvelles inventions, et nous aider à résoudre des problèmes que nous ne pourrions pas résoudre sans eux. Ils nous aideront à découvrir des choses que nous aurions pu manquer parce que nous n'avons pas assez élargi notre champ d'action.

Les robots nous aideront à découvrir de nouvelles approches thérapeutiques pour guérir les maladies, à mettre au point de nouveaux vaccins et peut-être même à trouver une nouvelle façon de produire de l'hydrogène comme carburant pour nos voitures. J'ai hâte de voir quelles découvertes résulteront des collaborations entre l'homme, le robot et l'intelligence artificielle.

Et cela signifie que les robots finiront par créer des emplois et des opportunités. Investir dans la robotique vous permet donc de préparer l'avenir.

Comme je l'ai déjà dit, l'avenir est bien plus prometteur que la plupart des gens ne le pensent. Je sais que cela peut être difficile à croire aujourd'hui. Mais grâce en partie à une technologie comme celle-ci, je prévois un avenir d'abondance, un nouvel "âge d'or" de prospérité.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.