L'avènement de la robotique dans le monde

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 17/02/2022

 

Notre vieil ami Stretch va être en service ce printemps...

Boston Dynamics vient de conclure un accord commercial avec le géant de la logistique DHL.

Selon cet accord, DHL déploiera le bras robotique Stretch dans ses entrepôts d'Amérique du Nord à partir du printemps. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une réponse directe à la pénurie actuelle de main-d'œuvre.

Nous avons présenté Stretch pour la première fois dans notre newsletter quotidienne l'Investisseur Tech en avril dernier. Pour les nouveaux lecteurs, Stretch est le robot le plus viable commercialement que Boston Dynamics ait conçu à ce jour.

Doté d'une intelligence artificielle et d'un logiciel de vision par ordinateur, Stretch peut travailler dans n'importe quel entrepôt ou installation logistique. Il déplace jusqu'à 800 boîtes par heure grâce à son bras mobile et dextre.

Et les ventouses permettent à Stretch de soulever jusqu'à 25 kg avec rapidité et mobilité.

Stretch peut décharger des conteneurs d'expédition avec facilité. Ce sera son premier travail : décharger des camions pour DHL. C'est l'un des plus gros points douloureux du secteur de la logistique à l'heure actuelle, et c'est une tâche laborieuse et chronophage pour les humains.

Les batteries de Stretch lui permettent de fonctionner pendant huit heures d'affilée avant de se recharger... C'est une journée de travail complète pour la plupart des humains. Et le robot est entièrement électrique, ce qui signifie qu'il est très silencieux et ne produit aucune émission.

Boston Dynamics travaille à étendre la durée de vie de la batterie de Stretch à 16 heures d'affilée. C'est prévu pour la prochaine génération. L'entreprise travaille également sur une version qui peut être branchée pour une alimentation continue.

Je suis très enthousiaste à propos de ce développement. C'est un excellent exemple de la façon dont l'intelligence artificielle (IA), la vision par ordinateur (VC) et la robotique peuvent contribuer à résoudre les pénuries de main-d'œuvre. Il s'agit d'une tendance majeure que je suis en ce moment, et ces technologies auront des implications majeures à l'avenir. (Pour en savoir plus, cliquez ici.)

Et à terme, Stretch s'étendra à d'autres tâches que le simple déchargement des camions. Cela améliorera l'efficacité de la logistique et de la distribution. Il prendra en charge les tâches lourdes et pénibles qui sont moins souhaitables pour notre corps.

DHL a signé le premier contrat, d'autres suivront rapidement. J'avais espéré que Boston Dynamics devienne une entreprise publique, mais l'année dernière, elle a été rachetée par le conglomérat sud-coréen Hyundai.

Cela dit, d'autres suivront rapidement avec des solutions compétitives que nous suivrons de près.

 

L'adoption de la robotique explose en Amérique du Nord...

Un groupe industriel de robotique appelé Association for Advancing Automation (A3) vient de publier des données intéressantes. Elles montrent que les entreprises nord-américaines dépensent de l'argent pour les robots à des niveaux records.

Plus précisément, les entreprises nord-américaines ont dépensé plus de 2 milliards de dollars en robots l'année dernière.

C'est un record annuel. Et cela représente une augmentation de 28% par rapport à 2020. Cette augmentation représente l'achat de plus de 40 000 unités robotiques, ce qui est également un record.

Pour rappel, nous avons assisté à un changement majeur dans l'adoption par l'industrie grâce à la pandémie de COVID-19. La pénurie de main-d'œuvre n'a pas laissé d'autre choix aux entreprises que de faire le saut et de combler le vide avec la robotique et d'autres technologies d'automatisation.

Ce qui est également intéressant dans cette évolution, c'est de savoir quels secteurs ont mené cette adoption. Historiquement, l'industrie automobile a été la première à adopter la technologie robotique.

Elle a toujours été à l'origine de plus de la moitié de l'adoption de la robotique, en raison de l'ampleur de l'industrie automobile et de la nécessité de recourir à la robotique pour faire évoluer les lignes de production et réduire les coûts.

Depuis le début de l'année 2020, cependant, c'est dans les installations logistiques et les entrepôts de distribution que l'on observe le plus d'adoption. Cela est directement lié au boom du commerce électronique provoqué par la pandémie.

L'investissement de 15 millions de dollars de DHL dans la société de robotique Boston Dynamics, qui appartient désormais au conglomérat sud-coréen Hyundai, en est un bon exemple.

L'essentiel est que le COVID-19 - et les politiques publiques qui l'entourent - ont donné un coup de fouet à l'adoption de la technologie robotique.

Et c'est une tendance qui ne peut que s'accélérer à partir de maintenant.

Nous assistons ici à un changement irréversible de la main-d'œuvre. La robotique est tout simplement trop efficace pour être ignorée plus longtemps. Les données montrent que les robots peuvent aider les entreprises à fonctionner avec environ la moitié de la main-d'œuvre humaine, tout en enregistrant des augmentations de production allant jusqu'à 200 %. C'est impossible à ignorer.

Un autre point essentiel est que les robots ne remplacent pas les emplois humains. Ils remplacent des tâches qui doivent être effectuées mais qui ne le sont pas actuellement. Et comme nous l'avons vu avec les pénuries de main-d'œuvre en cours, il s'agissait de travaux que les humains ne voulaient pas faire de toute façon.

C'est une tendance lourde pour 2022 après deux années de forte croissance. Même si nous sortons de la pandémie, la pénurie de main-d'œuvre persiste, et les avantages en termes de coûts et de productivité sont tout simplement trop importants pour être ignorés.

Nous suivrons cette tendance de près cette année... Et si des lecteurs veulent en savoir plus sur certaines entreprises prometteuses à l'avant-garde, il suffit de cliquer ici pour obtenir plus de détails.

On se réjouit de suivre ces développements technologiques passionnants de la robotique chez l'Investisseur Tech.

Salutations,

Jeff Brown
Rédacteur en chef de l'Investisseur Tech

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.