Les États-Unis imposent de nouvelles restrictions concernant les semi-conducteurs en Chine

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 25/10/2022

Cher lecteur,

 

Il a à peine fait la une des journaux.

 

Et la couverture qu'elle a reçue a été largement incomprise par les journalistes, ce qui montre une incompréhension totale du fonctionnement de l'industrie.

 

Mais ce qui est le plus clair, c'est que les États-Unis ont désormais déclenché une guerre économique totale contre la Chine. Il ne manquait plus qu'une autre guerre... comme si la guerre par procuration avec la Russie ne suffisait pas.

 

Celui qui est aux commandes aux États-Unis veut clairement plus de conflits, pas moins. Cela ne se terminera pas bien.

 

Le marteau de guerre (un instrument contondant) utilisé pour inciter à la guerre est la nouvelle politique adoptée par le gouvernement américain en matière de contrôle des exportations d'équipements de fabrication de semi-conducteurs et d'autres technologies de semi-conducteurs.

 

Annoncée il y a quelques jours par le Bureau de l'Industrie et de la Sécurité - une division du Département du Commerce - la règle "Implementation of Additional Export Controls : Certain Advanced Computing and Semiconductor Manufacturing Items ; Supercomputer and Semiconductor End Use ; Entity List Modification" décrit de nouveaux contrôles agressifs à l'exportation concernant la technologie des semi-conducteurs, qui devraient entrer en vigueur le 7 novembre.

 

Les nouveaux contrôles mis en place restreindront largement les exportations de technologies avancées de fabrication de semi-conducteurs vers la Chine, bloquant ainsi la capacité du pays à fabriquer des semi-conducteurs avancés. Il s'agit des types de semi-conducteurs largement utilisés dans les smartphones et les superordinateurs du monde entier.

 

La presse a largement suggéré que cela fracturerait l'industrie des semi-conducteurs, et que cela mettrait la Chine dans l'embarras, car "la Chine consomme plus des trois quarts des semi-conducteurs vendus dans le monde".

 

De tels reportages sont tellement superficiels et démontrent un manque total de compréhension du fonctionnement de l'industrie. La vente de semi-conducteurs d'une entreprise d'un pays à une entreprise d'un autre pays ne nous apprend pas grand-chose. Après tout, les entreprises chinoises peuvent sembler "acheter" des semi-conducteurs, mais cela ne signifie pas qu'elles les consomment.

 

La Chine continentale est le plus grand marché du monde pour la fabrication et l'assemblage de produits électroniques. Les semi-conducteurs sont simplement des composants critiques nécessaires à la fabrication de produits électroniques destinés aux marchés finaux des pays développés. Les semi-conducteurs sont expédiés en Chine, pour être assemblés et réexpédiés aussi vite qu'ils sont entrés.

 

Alors que la nouvelle politique reléguera largement la fabrication de semi-conducteurs en Chine à la technologie qui était disponible en 2016, ironiquement, elle n'empêchera pas la Chine d'avoir accès à des semi-conducteurs avancés.

 

La technologie de fabrication de semi-conducteurs la plus avancée - l'ultraviolet extrême (EUV) - est fabriquée par une société néerlandaise appelée ASML. Les entreprises américaines de semi-conducteurs sont si importantes pour ASML qu'elle a accepté depuis longtemps de ne pas vendre sa technologie avancée à des entreprises basées en Chine.

 

Mais cela ne signifie pas que la Chine n'y aura pas accès. Elle y a déjà accès, et elle continuera à y avoir accès malgré la nouvelle politique.

 

En réalité, la plupart des entreprises de semi-conducteurs sans usine font appel à TSMC à Taïwan ou à Samsung pour fabriquer leurs semi-conducteurs de pointe. TSMC et Samsung utilisent tous deux l'équipement de fabrication de semi-conducteurs EUV d'ASML. Et les entreprises basées en Chine engagent TSMC et Samsung pour produire leurs semi-conducteurs.

 

Bien que la politique rende plus difficile pour les entreprises chinoises l'acquisition de semi-conducteurs avancés auprès d'entreprises américaines - telles que NVIDIA, AMD, Cerebras et d'autres - il existe toujours des marchés secondaires et des intermédiaires qui interviennent pour faciliter les transactions.

 

En d'autres termes, la distribution des semi-conducteurs est une activité massive et alambiquée. Et les produits trouveront un chemin vers les marchés finaux souhaités.

 

Mais le catalyseur le plus évident de la mise en œuvre de ces contrôles à l'exportation, qui peut être facilement compris par toute personne assez folle pour lire la nouvelle politique, est qu'il ne s'agit pas vraiment de semi-conducteurs.

 

Elle a tout à voir avec l'intelligence artificielle (IA).

 

La nouvelle politique du gouvernement américain est un effort pour s'engager dans une guerre technologique afin de contrecarrer les ambitions de la Chine de devenir la superpuissance mondiale de l'IA d'ici 2030.

 

Cela ne marchera pas. L'IA est un logiciel, et quelle que soit la trajectoire suivie par la Chine, il est pratiquement impossible de la modifier. Et ces politiques porteront préjudice aux entreprises technologiques américaines dans le processus - ce qui laisse présager le pire résultat possible.

 

Je maintiens depuis longtemps que l'avantage concurrentiel des entreprises technologiques américaines, et des autres entreprises technologiques des marchés développés, est leur capacité à attirer et à retenir les meilleurs talents du monde. Cela est possible grâce à l'efficacité des marchés des capitaux publics et privés pour financer et récompenser l'innovation.

 

Cette simple vérité est à l'origine de l'économie la plus prospère du monde. Et le monde entier a bénéficié des avancées technologiques produites par ses entreprises.

 

Des contrôles à l'exportation restrictifs et maladroits n'amélioreront pas les choses ; ils ne feront que les détruire. Et même si cela prendra plusieurs années, cela obligera la Chine à développer sa propre technologie nationale et à devenir un concurrent encore plus féroce sur la scène mondiale.

 

Pour les lecteurs qui souhaitent en savoir plus sur les opportunités d'investissement dans le secteur des semi-conducteurs, je vous recommande vivement de cliquer ici.

 

Salutations,

Jeff Brown

Table des matières

Jeff Brown

jeff brown

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter de Jeff pour recevoir des conseils et des promotions exceptionnelles

À propos de ce site

Bienvenue sur le site de l'Investisseur Tech par Jeff Brown.

Ce site a pour objectif de vous partager toutes les infos de Jeff Brown sur la Tech. Pour cela vous pouvez vous inscrire à la Newsletter entièrement gratuite de Jeff pour être informé des coulisses de la Tech et de bonnes opportunités à saisir.

Inscrivez-vous à l'Investisseur Tech

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.