Les machines qui manipulent les marchés

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 16/05/2022

Les machines qui manipulent les marchés

par Jason Bodner, rédacteur en chef, Wall Street Insider

Cher lecteur,

Mercredi 11 mai, le président de la Fed, Jerome Powell, a annoncé une nouvelle hausse des taux d'intérêt. Et naturellement, nous avons tous prêté attention à la liquidation du marché qui a résulté de la décision de la Fed.

Pourtant, immédiatement après l'annonce de Powell, les prix ont d'abord grimpé en flèche. Si l'on regarde le graphique du SPDR S&P 500 ETF Trust (SPY), l'action du marché s'est emballée et est allée presque à la verticale...

SPDR S&P 500 (SPY)

Près de 10 millions d'actions ont été échangées dans un intervalle de cinq minutes, contre un ou deux millions habituellement dans les heures précédentes.

Grâce à cette action, le Dow a augmenté de 932 points, le S&P 500 a gagné 2,99 % et le Nasdaq Composite, très technologique, a bondi de 3,19 % pour terminer la journée.

Il s'agit de la plus forte hausse depuis 2020 pour le S&P 500 et le Dow.

Bien que nous puissions être tentés de considérer cela comme un coup de chance, ce type d'action extrême sur le marché intrajournalier nous dit quelque chose d'important sur le fonctionnement des marchés... Et c'est quelque chose que nous devons garder à l'esprit lorsque les actions chutent.

Alors pourquoi les actions se sont-elles redressées après l'annonce des mauvaises nouvelles ?

Ce n'est pas à cause d'une baleine comme Warren Buffett... Et ce ne sont pas des investisseurs ordinaires comme vous et moi qui en sont responsables...

Pour découvrir des valeurs au potentiel explosif, je vous recommande, particulièrement dans la situation actuelle, de prendre connaissance de la publication dédiée aux actions biotechs de Jeff Brown en cliquant ici.

 

Trading algorithmique

Ce type d'action extrême sur le marché est dû à une chose : le trading algorithmique - souvent utilisé pour le "trading à haute fréquence".

Cela peut en choquer plus d'un. Mais entre 60 et 73 % des transactions qui ont lieu sur le marché boursier sont le fait de machines - d'algorithmes, pour être exact. Si l'on regarde le marché des crypto-monnaies, 80% des transactions sont des machines. Et le marché des changes est encore plus élevé avec 92%.

Et elles sont programmées pour acheter, vendre et négocier plus rapidement que le meilleur trader de Wall Street.

Ainsi, lorsqu'une nouvelle importante fait la une des journaux - comme la hausse de 50 points des taux d'intérêt la semaine dernière - les traders utilisant ces programmes peuvent réagir avant tout le monde. Les fonds spéculatifs qui utilisent ces algorithmes font entrer et sortir d'énormes sommes d'argent du marché en quelques millisecondes.

Et en quelques minutes, ils peuvent manipuler les marchés, en toute légalité.

Le trading algorithmique de la grande récession à 2011

(Cliquez sur l'image pour voir l'animation de 2007 à 2012)

Trading algorithmique de la grande récession à 2011

Source : MIT Technology Review

Le graphique ci-dessus illustre l'augmentation du trading algorithmique après la Grande Récession qui s'est étendue de 2007 à 2009. À partir de 2010, nous pouvons voir les pics du trading à haute fréquence s'emballer.

Cela a donné naissance à un tout nouveau monde sur le marché boursier - l'ère de la machine.

Depuis lors, l'utilisation du trading algorithmique n'a fait qu'augmenter au fil des ans. Et on s'attend à ce qu'elle augmente de 11 % par an d'ici 2026.

Par conséquent, nous nous trouvons aujourd'hui dans une situation difficile. Le trading algorithmique fait bouger les marchés en quelques minutes... Et les autres investisseurs n'ont aucun espoir de suivre.

En tant qu'investisseurs, il est essentiel que nous soyons conscients de cette dynamique à mesure que le marché baisse.

Et si vous souhaitez dormir sur vos deux oreilles en tout temps avec des investissements prometteurs, je vous recommande fortement de suivre la publication principale de Jeff Brown, Profits Technologiques.

Cliquez ici pour en savoir plus.

 

Les traders font péter le champagne

De nombreux investisseurs sont effrayés par les hausses de taux d'intérêt. Depuis le pic de mercredi dernier, le SPY a chuté de près de 7 %. Le Nasdaq est en baisse de 10 %.

Et nous pouvons être tentés de retirer notre argent et de fuir vers les collines lorsque les marchés ont une telle tendance à la baisse.

Mais c'est à ce moment-là que les grands fonds spéculatifs commencent à déboucher des bouteilles de champagne dans leurs bureaux. Les traders à haute fréquence de ces sociétés peuvent profiter de ces moments pour gagner suffisamment d'argent pour afficher des gains énormes pour l'année entière.

Je parle de sociétés comme Citadel, l'énorme fonds spéculatif qui soutient le courtier "gratuit" Robinhood. Pourtant, rien n'est vraiment gratuit.

Ces grands fonds spéculatifs achètent nos flux d'ordres à des endroits comme Robinhood. En fait, l'année dernière, Citadel avait des contrats avec neuf courtiers en ligne pour leurs flux d'ordres.

Les flux d'ordres vous permettent de voir comment les autres participants du marché négocient - ce qu'ils achètent et vendent. Et les fonds spéculatifs achètent ces flux parce qu'ils peuvent faire des profits en remplissant les ordres à un prix unique. Puis ils sortent et négocient pour eux-mêmes à un prix encore meilleur.

Il ne s'agit peut-être que d'une différence d'un centime - ou moins - mais ces traders peuvent réaliser un gros bénéfice grâce à leur échelle.

Et lorsque le marché est aussi volatile, les "spreads" (la différence entre le prix d'achat et le prix de vente) dont ils disposent sont encore plus importants... ce qui signifie qu'ils peuvent gagner beaucoup d'argent.

En fin de compte, ce type de négociation amplifie la volatilité que nous observons et provoque un effet en cascade. Lorsque le marché chute, de plus en plus de personnes se précipitent vers la sortie... Et ces traders sont plus qu'heureux d'en profiter.

Alors, que devons-nous faire dans des conditions de marché comme celles-ci ?

 

Notre chemin vers l'avenir

La chose la plus importante - même si cela peut sembler contre-intuitif ou inconfortable - est de ne pas bouger dans ces moments-là.

Nous nous dirigeons rapidement vers des conditions de marché sur-vendues. C'est le moment où tous les vendeurs du marché sont enfin épuisés... où tous ceux qui veulent vendre l'ont fait.

Comme je l'ai dit récemment, le Big Money Index (BMI) a fortement chuté. Il s'agit de ma méthode exclusive de suivi de la pression d'achat et de vente des investisseurs institutionnels. Et il indique que nous sommes maintenant sur le point d'atteindre des conditions de survente.

A l'heure où j'écris, le BMI est tombé à 32,5. Cela signifie que le creux de la vague sera probablement atteint dans une semaine ou deux si le marché continue sur sa lancée.

Et quand nous atteindrons le fond, c'est là que les géants achèteront. Les Warren Buffett du monde entier regardent le bain de sang et entrent sur le marché quand tout le monde s'en va.

C'est la stratégie d'investissement de Buffett depuis 1956. Et c'est la clé de son succès qui lui a permis de transformer 174 000 dollars en 124 milliards de dollars en 66 ans.

Et si nous sommes sages, nous suivrons son exemple et établirons nos listes de souhaits.

Cliquez ici pour en apprendre plus sur mon système M.A.P. qui me permet d'alerter mes abonnés et de suivre l'ensemble du marché pour en ressortir les valeurs hors norme.

Wall Street Insider est le fruit d'un énorme investissement personnel et la consécration de mes années d'expérience dans ce milieu.

J'espère sincèrement pour vous que vous saisirez cette opportunité unique à ne pas manquer.

Alors suivez ce lien pour découvrir comment faire fortune en battant Wall Street.

Je sais qu'en ce moment, ça fait mal de regarder le marché baisser. Je le sais grâce à mon propre portefeuille.

Mais nous devons utiliser ces conditions de marché à notre avantage. Nous ne pouvons pas suivre la foule, sinon nous serons emportés par une vague de vente.

Nous devons être stratégiques et attendre... Nous devons surveiller ces conditions de fond du marché. Et avoir notre argent en main, prêt à acheter au plus bas.

Merci pour votre temps et rappelez-vous, “patience et processus”.

Passez une excellente semaine.

A bientôt,

Jason Bodner
Rédacteur en chef, Wall Street Insider

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.