Les plans stratégiques de Google pour l'industrie automobile...

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 15/11/2022

Cher lecteur,

La semaine dernière, nous avons exploré comment les voitures ont évolué vers une forme d'électronique grand public. Une autre annonce majeure amplifie encore cette tendance claire.

Le constructeur automobile français Renault Group a annoncé qu'il s'associait à Google pour créer un véhicule défini par logiciel (SDV). Il s'agit là d'une nouvelle terminologie.

Avec le SDV, le Groupe Renault fabriquera le matériel - la voiture elle-même - comme il l'a toujours fait. Mais Google fournira un système logiciel "intelligent" qui deviendra le système d'exploitation de la voiture. Nous pouvons le considérer comme un système d'exploitation Android pour les voitures.

De retour en 2019, j'ai partagé comment le plan stratégique de Google était d'entrer dans nos voitures. C'est maintenant chose faite.

Mais la clé ici est que le système d'exploitation automobile de Google fonctionnera un peu comme celui de Tesla. Google diffusera des mises à jour du logiciel par voie hertzienne si nécessaire. C'est le même processus que lorsque nous téléchargeons des mises à jour pour nos téléphones et nos ordinateurs.

Il s'agit clairement d'un effort pour rattraper Tesla et battre Apple sur le marché. Je suis étonné que cela ait pris autant de temps.

Après tout, lorsque les voitures traditionnelles ont besoin d'une mise à jour logicielle aujourd'hui, nous devons généralement les emmener chez le concessionnaire. Et pendant que nous attendons, le concessionnaire est susceptible de nous proposer des services supplémentaires pour augmenter ses revenus.

Mais le succès de Tesla et sa facilité d'utilisation obligent le secteur à s'adapter. Si elle ne le fait pas, elle perdra encore plus de parts de marché. Renault l'a bien compris.

Les lecteurs réguliers savent que je n'aime pas les pratiques de Google en matière de collecte de données. Et comme on peut s'y attendre, son système d'exploitation fera appel à l'intelligence artificielle (IA) pour analyser toutes les données disponibles dans la voiture.

L'IA apprendra les préférences de chaque conducteur. Et elle tentera d'améliorer le confort, la commodité et la sécurité en conséquence. Il s'agira d'une proposition attrayante pour les consommateurs qui ne se soucient pas de la vie privée ou qui ne sont pas au courant des pratiques de Google.

L'IA de Google prédit également les problèmes d'entretien à l'avance. Elle détectera quand une pièce particulière devra être réparée ou remplacée - avant que quelque chose ne tourne mal.

Et, ce qui est peut-être le plus intéressant, l'IA établira un profil de conduite sûre pour chaque conducteur. Ce profil pourra être utilisé pour proposer des devis d'assurance personnalisés.

Les conducteurs prudents auront une assurance moins chère. Mais si vous enfreignez les règles, vous serez pénalisé par des tarifs d'assurance plus élevés. Si vous conduisez de manière sûre et prudente, vous serez récompensé par des tarifs plus bas.

Dans tous les cas, Google sera "à l'affût".

Bientôt, la plupart des devis d'assurance automobile seront déterminés par un logiciel basé sur l'IA, à partir de données de conduite réelles. L'industrie le souhaite, car cela augmentera les profits des compagnies d'assurance - et les conducteurs qui sont prêts à "se conformer" paieront moins cher leur assurance.

Outre ses ambitions en matière de logiciels de conduite autonome, Google souhaite développer le système d'exploitation automobile pour le secteur. Google sait qu'il ne pourra pas s'emparer de Tesla et d'Apple, mais le reste du secteur est à sa portée.

Et de nombreux constructeurs automobiles trouveront cela attrayant, car cela leur permettra d'économiser des milliards de dollars en dépenses de développement de logiciels - une tâche pour laquelle l'industrie automobile a historiquement été très mauvaise.

La plupart des consommateurs souhaitent disposer d'une interface utilisateur plus proche de celle à laquelle ils sont habitués avec les smartphones et les tablettes. Le succès de Tesla a été la preuve de l'adéquation du produit au marché.

Cette évolution ne se fera pas du jour au lendemain.

Si Google remporte des contrats de conception et des partenariats dans le secteur, les véhicules de série intégrant ses logiciels ne seront pas mis en circulation avant quelques années. Mais je suis certain que nous verrons un certain nombre de voitures fonctionnant sous Android sur les routes entre 2026 et 2027.
Si vous êtes intéressé par l'IA et vous souhaitez en découvrir plus, je vous recommande vivement de suivre ce lien.

Mon service de recherche spécialisé se concentre sur différents aspects de la haute technologie. Et l'intelligence artificielle présente particulièrement des opportunités d'investissements exceptionnelles, cliquez ici pour en savoir plus.

Salutations,

Jeff Brown

Table des matières

Jeff Brown

jeff brown

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter de Jeff pour recevoir des conseils et des promotions exceptionnelles

À propos de ce site

Bienvenue sur le site de l'Investisseur Tech par Jeff Brown.

Ce site a pour objectif de vous partager toutes les infos de Jeff Brown sur la Tech. Pour cela vous pouvez vous inscrire à la Newsletter entièrement gratuite de Jeff pour être informé des coulisses de la Tech et de bonnes opportunités à saisir.

Inscrivez-vous à l'Investisseur Tech

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.