L'une des approches les plus prometteuses pour les batteries des VE...

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 23/09/2022

Cher Lecteur,

Nous venons d'assister à une nouvelle évolution majeure de la technologie des batteries des véhicules électriques (VE). Les choses se précisent dans ce domaine. Nous avons assisté à plusieurs développements au cours des dernières semaines.

Les ingénieurs de la John A. Paulson School of Engineering and Applied Sciences de Harvard ont effectué de nombreuses recherches sur la technologie des batteries à l'état solide au cours des dernières années. Et il semble qu'ils aient fait une percée majeure.

L'équipe a mis au point une batterie de VE capable d'effectuer 10 000 cycles de charge au cours de sa durée de vie. Cela signifie que la batterie peut se charger et se décharger 10 000 fois. Qui plus est, la batterie peut se charger en quelques minutes.

Si cette technologie peut être commercialisée, elle changera la donne.

À titre de comparaison, les batteries standard des VE ne durent aujourd'hui que jusqu'à 3 000 cycles environ. Pour les consommateurs qui conduisent quotidiennement, cela ne suffit que pour une durée de vie de trois à cinq ans, ce qui n'est pas long du tout.

Et si l'on se rappelle bien, les batteries des VE sont le composant le plus cher d'un véhicule électrique. Cela signifie que les propriétaires de VE d'aujourd'hui peuvent s'attendre à payer de 10 000 à 20 000 dollars tous les 3 à 5 ans pour remplacer leurs batteries.

De plus, les batteries d'aujourd'hui prennent 30 à 45 minutes rien que pour se charger à 80 %. C'est un énorme inconvénient pour les personnes qui parcourent de longues distances ou pour celles qui n'ont pas accès à un chargeur de 240 V à leur domicile ou dans leur immeuble.

Si l'on tient compte de tout cela, les ingénieurs de Harvard ont peut-être mis au point une solution bien supérieure. Et ils en sont tellement convaincus que l'équipe a créé une entreprise pour commercialiser cette technologie. Cette startup s'appelle Adden Energy.

Tout se résume à une recherche de pointe en science des matériaux.

L'équipe est à l'origine d'une approche qui utilise des électrolytes solides à base de sulfure ainsi que des matériaux céramiques sulfurés pour améliorer une batterie à l'état solide. La conception des matériaux est la clé pour offrir une durée de vie plus longue et des capacités de charge rapide.

Cela dit, Adden Energy a prouvé que cette technologie fonctionne pour de petites batteries de la taille de notre poing. La prochaine étape consiste à la mettre à l'échelle et à démontrer que la même approche fonctionne pour des batteries plus grandes, de la taille d'un véhicule électrique. C'est la prochaine étape.

Je suis donc très enthousiaste à l'idée de voir un tout nouveau venu dans le secteur des technologies de la batterie faire de grands progrès. C'est passionnant à observer, car on ne sait pas encore quels matériaux et quels produits chimiques permettront d'obtenir la solution optimale pour les batteries à l'état solide. C'est une chose de prouver quelque chose en laboratoire, et c'en est une autre de le commercialiser à grande échelle. La technologie qui y parviendra sera la gagnante de cette course.
La démocratisation des véhicules électriques est en route. Les investissements dans ce secteur ont un potentiel de profits extraordinaire. N'attendez plus pour me rejoindre, je ne souhaiterais pas que vous manquiez l'opportunité de vous positionner sur les actions que je recommande dans ma publication phare Profits Technologiques.

J'encourage tous mes lecteurs à suivre ce lien au plus vite pour en savoir plus.

Salutations,

Jeff Brown
Rédacteur en chef de l'Investisseur Tech

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.