Une nouvelle façon d'évaluer la capacité d'une IA...

Article de Jeff Brown traduit et présenté par : Frédéric Duval
Le : 23/06/2022

Une nouvelle façon d'évaluer la capacité d'une IA...

Nous avons un sujet d'intelligence artificielle (IA) très actuel à aborder aujourd'hui.

Compte tenu des développements autour de LaMDA de Google et de la nouvelle IA de Meta, dont nous avons parlé la semaine dernière, l'industrie a réalisé que nous avions besoin d'un nouvel outil pour mesurer l'intelligence d'une IA.

Ainsi, 444 auteurs de 132 institutions ont contribué à la recherche de "BIG-bench". Il s'agit d'une nouvelle référence pour mesurer les capacités d'une IA.

Pour la petite histoire, l'acronyme BIG signifie "Beyond the Imitation Game" (au-delà du jeu d'imitation). Il s'agit d'un petit clin d'œil à Alan Turing, l'informaticien qui a créé le test de Turing, également connu sous le nom de "jeu d'imitation".

Le test de Turing est simple de par sa conception. Un évaluateur humain communique avec deux participants via un écran de chat. L'un est un humain. Et l'autre est une IA (logiciel).

Le travail de l'évaluateur consiste à discerner qui est qui, simplement en posant des questions par texte. Si une IA peut constamment tromper les évaluateurs, elle a passé le test de Turing.

Le problème est que ce test a été créé il y a plusieurs décennies. Il est trop simpliste aujourd'hui compte tenu des capacités incroyables démontrées par des IA avancées comme LaMDA de Google.

C'est là que BIG-bench entre en jeu. Il s'agit de 204 tâches auxquelles une IA est soumise. Ces tâches vont des défis linguistiques aux jeux de compétition, en passant par l'écriture de codes logiciels et la résolution de problèmes en utilisant ce que nous considérons comme du bon sens. Il s'agit d'un test très diversifié par conception.

Ce vaste éventail de tâches permet à une IA de démontrer la profondeur et l'étendue de ses capacités. Ce qui n'est pas le cas avec le test de Turing.

Qui plus est, le modèle BIG-bench contient des problèmes qui ne sont pas entièrement résolus par les logiciels d'IA et la puissance de calcul actuels. Ainsi, lorsque le jour viendra où une IA pourra résoudre ces problèmes, nous saurons que nous avons vraiment une IA super-intelligente entre les mains.

Pour moi, il s'agit là d'une grande évolution tournée vers l'avenir de la part de la communauté de l'IA. Il ne s'agit plus d'être capable de tromper un évaluateur humain... Le test BIG-bench est conçu pour évaluer le degré d'"intelligence" et de fonctionnalité d'une IA individuelle.

Déterminer quand une IA devient sensible est une toute autre question, qui nécessitera des années de débat. Mais s'il y a une chose dont je suis sûr, c'est que cela arrivera bien plus tôt que la plupart des gens ne le pensent.

Si vous souhaitez découvrir comment profiter des opportunités d'investissement extraordinaires dans le domaine de l'IA, suivez ce lien pour en savoir plus.

Salutations,

Jeff Brown
Rédacteur en chef de l'Investisseur Tech

Table des matières

Jeff Brown

jeff brown

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter de Jeff pour recevoir des conseils et des promotions exceptionnelles

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter 
GRATUITE de Jeff Brown

Restez informé des coulisses de la Tech et des bonnes opportunités à saisir.